Mon expérience d’achat d’ordinateur chez Keynux

En janvier 2012, j’ai commandé un ordinateur portable chez Keynux. Je voulais un ordinateur sous linux sans payer de licence Microsoft et ce n’est pas facile. J’ai finalement opté pour le YmaxS7 dont voici les principales caractéristiques :

  • processeur : Intel® Core I7 – I7-2760QM – 2.40 GHz / 3.50 GHz (Max Turbo Freq.) – (Quad-core mobile – Socket FCPGA988 – 6 Mo cache L2 – 32 nm – 45 W – 64-bitsVirtualisation – Hyperthreading (8 threads) – HD Graphics 3000 intégré)
  • mémoire vive : 16 Go SO-DIMM RAM DDR-3 / 1333 MHz (4 x 4 Go)
  • écran : Écran LED 17.3 pouces format large Full-HD 1920 x 1080 TFT à matrice active (Technologie Glare-type SmartView – Aspect brillant) – Garanti zéro pixel défectueux à la livraison.
  • carte vidéo : Contrôleur vidéo nVidia GeForce GTX 560M à 1.5 Go dédiés de VRAM DDR-5 (Support PCIe x16, DirectX 11, nVidia PhysX, HDMI 1.4, HDCP, GeForce CUDA)
  • disque 1 : Disque Flash SSD – 120 Go – SATA-II
  • disque 2 : Disque hybride SATA / Flash SSD – 500 Go – 7200 tr/mn – Cache 32 Mo – SATA 300 – 4 Go Flash SSD

Voici pêle-mêle mes observations :

  • Aucun soucis quand à la livraison, même si elle a été un peu retardée, mais j’ai pu avoir une meilleure carte WiFi en dédommagement : bon geste commercial. Vous pouvez donc payer sans crainte, ça fonctionne.
  • À la livraison, il manquait quand même la moitié de la mémoire vive. Il n’y a pas eu de soucis pour me faire livrer les deux barettes manquantes mais pas de mode d’emploi et j’ai bien cru que j’avais grillé le PC : en rallumant plus rien ne marchait. J’avais mal enfoncé les barettes : j’avais oublié qu’il fallait les insérer à 45 degrés.
  • La mauvaise surprise en ouvrant la boîte, c’est la taille du transformateur : 195x86x43 mm3 ! Je suppose que c’est la preuve qu’il n’est pas sous-dimensionné et c’est plutôt une bonne chose vu le processeur que j’avais commandé mais il serait bien de le mentionner sur le site au moment de l’achat. Autre mauvaise surprise : la longueur de cable. Impossible d’avoir le transformateur par terre et le PC sur une table, le cable est trop court (1,20 m). Mon DELL professionnel a un cable de 1,70 m, c’est beaucoup mieux.
  • Autre très grande déception : le clavier. En effet, des touches très importantes sont en fonction seconde. Il faut appuyer sur Fn pour accéder à Début/Fin/Page Haut/Page Bas. Pour moi, c’est vraiment un gros problème. Avec un gros portable comme ça, je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas trouvé de solution pour caser le pavé numérique et ces touches importantes. Sur mon DELL professionnel tout y est en accès direct. Autre problème du clavier : les touches de volumes sont très mal placées : en fonction second bien sûr mais entre le bouton de coupure de son et le bonton de moins de son, il y a le bouton de mise en veille ! L’erreur est facile et ça m’arrive souvent. Sur le pavé numérique, le . est tout en haut. Pas très pratique non plus.

clavier

  • L’écran est vraiment très bien mais je regrette de ne pas l’avoir pris mat. En brillant, dès qu’on a de la lumière d’une fenêtre, c’est très dur à lire. Par ailleurs, il se salit vite mais pas plus qu’un autre je pense. Par contre, je suis toujours stressé quand je le nettoie, j’ai peur de l’abimer.
  • L’aspect général du PC n’est pas très beau et le plastique a vite un aspect sale.
  • J’avais commandé l’installation de linux et là il n’y a que le choix d’Ubuntu. En fait, j’ai tout réinstallé sous fedora sans problème. Bonne compatibilité mais pas besoin du service d’installation si vous savez télécharger et graver une image iso.
  • Petit soucis le 10 janvier 2013, soit près d’un an après l’achat : suite à un plantage du serveur X (sous Fedora Core 17) qui s’est mis à prendre 100% de CPU, le ventilateur s’est mis à tourner à fond en permanence, insupportable ! Même en éteignant et en rallumant. C’est là que l’expérience se gâte un peu : j’ai contacté le support par courriel à l’adresse support . com (at) keynux . com le 11 janvier et le 28, j’attendais toujours une réponse! Impossible de trouver une mise à jour du BIOS sur l’internet. J’ai compris entre-temps que l’ordinateur est en fait un Clevo mais impossible de trouver une mise à jour du BIOS et pas de réponse du SAV. Le SAV par téléphone est fortement surtaxé : 1,35 € l’appel puis 0,34 €/min. Finalement, j’ai contacté le commercial qui m’avais conseillé à l’achat du PC et qui a répondu tout de suite en me disant que leur adresse support était spammée et qu’elle perdait beaucoup de messages. Il m’a conseillé de démonter l’ordinateur pour vérifier s’il n’était pas encrassé. Il a suffit de débrancher le PC et la batterie, ouf ! Il pense que c’est probablement le pilote graphique nvidia sous linux mais moi je pense que c’est quand même le BIOS car le ventilateur se mettait à fond dès le démarrage du PC, avant de démarrer linux, mais j’ai déjà la dernière mise à jour du BIOS.
  • Sinon, pour le reste, tout fonctionne bien pour l’instant. Je suis très satisfait du processeur Quad Core. Il est donné pour 8 tâches en parallèle mais en pratique, j’ai essayé de faire tourner 8 calculs et c’est équivalent à 5 tâches en parallèle. C’est pas mal quand même pour un portable.

Voilà, c’est pour que vous en sachiez un peu plus si vous vous décidez pour Keynux.

CD Fantaisies

cdfantaisies

L’ECV a enregistré en 2011 un nouvel album avec le clarinettiste François Sauzeau, soliste à l’Orchestre National de Lyon. François Sauzeau et l’ECV interprètent l’œuvre originale d’Alexis Ciesla : le concerto pour clarinettes, tout spécialement composé pour eux. Cette œuvre comporte quatre mouvements mettant en scène quatre clarinettes différentes : petite clarinette en mi bémol, clarinette en si bémol, cor de basset et clarinette basse. Virtuosité et émotion sont au rendez-vous !

Enregistré les 7 et 8 mai 2011. Le CD est sorti le 9 novembre 2011.

  1. Le lac des cygnes, Pyotr Ilyich Tchaikovsky
    arrangement pour ensemble de clarinettes : Isabelle Vaysse
  2. Concerto for clarinets, Alexis Ciesla
    soliste : François Sauzeau

  3. Valse triste op. 44 n°1, Jean Sibélius
    arrangement pour ensemble de clarinettes : Bruno Delaigue
  4. Adagio du concerto pour piano n°23 KV 488, Wolfgang-Amadeus Mozart
    soliste : François Sauzeau
    arrangement pour clarinette solo et ensemble de clarinettes : Isabelle Vaysse
  5. Suite gothique op. 25, Léon Boëllmann
    arrangement pour ensemble de clarinettes : Armin Suppan

Achetez votre CD (15 € + 3 € (port) = 18 €)




Qui sommes-nous ?

  • Qui sommes-nous ?

Odile et Frédéric et nos enfants Aurélien, Lucile et Benoît.

  • Pourquoi casalibus ?

Parce que nous habitons tout près de la chapelle Notre-Dame de Casalibus en Chartreuse, au-dessus du monastère de la Grande Chartreuse et que le nom et le lieu nous plaisent. Par ailleurs, de casalibus signifie des cabanes et certains d’entre-nous les aiment bien.

Lucile, Frédéric, Aurélien, Odile et Benoît devant la chapelle Notre-Dame de Casalibus, dimanche 9 septembre 2012

Lucile, Frédéric, Aurélien, Odile et Benoît devant la chapelle Notre-Dame de Casalibus, dimanche 9 septembre 2012